Estonie : découverte via le running

Avec les beaux jours qui devaient arriver, je prévoit deux demi marathon à travers la nature Estonienne ce mois de mai, et aussi le premier barbecue de la saison à l’occasion de mon anniversaire – 27 ans, outch.

Cleanup Day & Running

Le premier week-end de ce mois de mai me fait retourner à Tartu, deuxième ville du pays, pour assister au national Cleanup day qui se déroule tous les ans dans ce pays depuis 2008. Je dois faire des interviews de personnes qui participent aux actions en ville, au hasard. Du coup, une membre de l’équipe national me prête un vélo afin que je visite tous les événements. Presque aucun était relié à la problématique des déchets. Il semble que les Estoniens ont mis de côté ce problème – ou le croient réglé – pour se transformer en paysagistes le temps d’une journée. En me rendant à chaque lieux, je constate navré la présence de déchets le long des rues. C’est pas l’Inde, mais il y a toujours du boulot. Malgré ça, je rencontre quelques personnalités intéressantes, et vous pourrez retrouver certaines histoires sur la page de Let’s Do It! World sur Facebook. Je suis project manager de Humans of Let’s Do It!, l’album sur lequel on va partager des histoires de volontaires venant du monde entier.

Heiti.jpg

Heiti, qui pose devant une oeuvre de sa fiancée

Le lendemain, je prends le bus direction d’Otepää pour participer à mon premier semi-marathon – le jooksumaraton. En fait, un peu plus même, la course faisant 23km, pour rejoindre le village d’Elva dont je parlerais plus tard. Ce n’était pas une bonne idée de ne pas s’entraîner pendant un mois avant la course. Mes jambes flanchent au bout de 16km. J’étais parti pour faire un temps d’environ 1h45, mais je fini difficilement la course en 2h, me classant 668ème sur 1428. Malgré cela, j’ai apprécié le moment. A part les deux premiers kilomètres, le tracé nous amène à travers la forêt Estonienne, et c’est l’une des plus agréable course à laquelle j’ai participé. Je recommande.

sportfoto_2017-05-07_35_Tartu_Jooksumaraton_68743.jpg

Là, ça a l’air d’aller

Un village en pleine forêt

Semaine suivante, je participe à mon premier match de football avec ma toute nouvelle équipe, histoire d’avoir une activité physique régulière en dehors du bureau. J’ai rejoins les Wiiking, certainement la pire équipe d’Estonie. On représente mal les ancêtres des scandinaves. Mais bon, ça fait plaisir de rejouer et rencontrer quelques locaux. On s’est pris 13-0 quand même. Beau. Pour oublier ça, je pars à l’improviste pour un week-end à Elva – au sud-est du pays – où Maria fait son volontariat. Je l’ai rencontré lors de mon premier training d’EVS au mois de janvier. Elle est sûrement la plus chanceuse parmi les volontaires au niveau du logement, ayant une maison pour elle toute seule, avec un super jardin. La première journée, on fait une rando à travers le village, son cimetière, et ses différents lacs. On se croirait presque dans le Vénus Project ici, le village étant établi au beau milieu de la forêt et avec des points d’eau partout. Mon coup de cœur Estonien sans hésiter.

 

Je suis encore un peu dans le mal après ma course de la semaine passé, alors on passe notre dimanche à chiller à la maison. Krista, la propriétaire, est arrivée la veille pour passer le week-end ici avec sa fille. C’est la fête des mères. Elle veut goûter à une spécialité française, après avoir demandé si je cuisinait. Je vais au plus simple avec les ingrédients d’ici, et je prépare une ratatouille. Ils aiment bien, ouf. Un peu plus tard, on aide Krista à planter quelques lignes de pomme de terre, aliment favori des Estoniens. Je rentre ensuite en bus à Tallinn après ce week-end rafraîchissant dans ce havre de paix qu’est Elva.

IMG_0122.jpg

Grimper une échelle – 8 mètres – de parcours d’accrobranche pour savourer la vue

Tallinn City Trail

Seulement deux semaines après mon premier semi-marathon, j’en remet une couche avec un trail à Tallinn, autour de la rivière Pirita. Je découvre totalement l’endroit. C’est magnifique, avec des vues imprenables sur la mer baltique et sur la rivière. Beaucoup plus vallonné que je pensait, je craque encore à mi chemin, mon ventre ne voulant plus que je cours. Je me force à finir la course de 21km au mieux, avec un temps à peine inférieur à 2h pour une 69ème position sur 155 participants. Si je veux participer au plus beau marathon Estonien en octobre, il va falloir que je m’entraîne cette fois.

18558758_1504731019545449_1953974620105224841_o.jpg

IMG_20170526_192227159

Vous voyez les cheveux sur la photo plus haut ? Quelques jours après, plus rien. J’ai enfin assez de longueur pour faire un don, et je vais donc pour la première fois dans un salon de coiffure en Estonie. Une super expérience ! En fait, je suis allé à l’école de coiffure, et visiblement, la fille – Estonienne Russe –  qui s’occupe de moi n’a jamais eu une telle demande, de couper les cheveux court et ne pas les jeter par terre. Après quelques minutes d’incompréhension, on s’est compris, et on s’est bien marré.

Le week-end, je fête mon 27ème anniversaire, pour la seconde fois à l’étranger. Premier barbecue de l’année, où j’invite mes convives à participer au thème du zéro déchet. C’est pas parfait, mais quelque uns on fait l’effort, et c’était cool. Je fini ma nuit à une soirée de départ de volontaires dans un quartier voisin, et j’assiste à un splendide levé de soleil à 4h du mat’. Oui, les nuits sont courtes ici, et pas très sombres depuis quelques semaines.

Team Meeting

Le mois s’achève avec une formation avec l’équipe de Let’s Do It! World. On se rencontre dans un lieu génial au bord du lac de Rummu pour parler de la situation de l’organisation, exprimer nos attentes et voir quelles solutions ont pourrait mettre en place. Super moment. La deuxième journée, je me suis réveillé à 7h du matin pour courir autour du lac. Un moment privilégié, personne n’étant encore réveillé. Après les 6km pour faire ce tour, je fait un petit plongeon dans l’eau encore très fraîche. Simple, mais efficace pour se redonner un coup de boost.

IMG_0261

Bilan SVE : 

Nombres de mois : 5
Villes découvertes : 6
Villages découvert : 1
Pays visités : 4
Excursions hors Tallinn : 18
Sauna : 3
Connaissances : 80-90
Niveau d’Estonien (de 1 à 10) : 1.5
Travail : Deux articles publiés – 4 Vidéos crées – Project Manager Humans of Let’s Do It!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s