La nature Estonienne

La Nature est au premier plan pour ce mois de mars avec une visite du deuxième plus gros parc national d’Estonie, et une sortie sur la côte au nord du pays.

RENCONTRES AVEC L’INDE

Le mois commence avec un travail intéressant qui arrive sur mon bureau. Ma tutrice veut que je rédige un article sur la société civile en Inde. Pour cela, je fait des interviews avec différents acteurs du changement dans le deuxième pays le plus peuplé au monde ! Je parle avec Raghav, qui est en charge du réseau Let’s Do It! depuis la conférence de janvier dernier, où j’ai eu la chance de le rencontrer en personne. Un jeune homme bourré de bienveillance et de bonne volonté. J’ai aussi la chance de m’entretenir avec Jodie, une des fondatrices de Waste Warriors, une organisation qui agît sur le terrain sur la problématique des déchets. Elle s’est installée en Inde après avoir voyager dans le pays et avoir été choquée par la quantité importante de déchets à travers tout le pays. Mon troisième contact est Gaurav, un jeune entrepreneur qui a créer avec son équipe une start-up – Thankyou –  pour développer le management des déchets à Jaipur.

IMG_4984

Raghav pendant une visite dans un centre de traitement des déchets à Tallinn

Ce fût des entretiens très inspirant, où j’ai beaucoup appris sur l’Inde, ce qui me donne définitivement plus envie de visiter ce pays.

Je passe mon premier week-end tranquille, enfin, en restant à Tallinn. J’en profite pour reprendre un peu la course à pied pour me préparer aux prochaines compétitions, et je prends du temps pour écrire ce que vous avez pu lire précédemment.

Après avoir fait les entretiens, je compile toutes les infos et commence à écrire l’article. Je n’imaginait pas autant de travail pour un résultat final qui se lit en dix minutes, mais je suis content du rendu, que vous pouvez lire ici, en anglais.

EXCURSION DANS LA NATURE ESTONIENNE

Pour mon deuxième week-end, je peux enfin partir découvrir Soomaa, le deuxième plus grand parc national d’Estonie. Je suis en compagnie d’Aivar, co-responsable d’une compagnie qui organise différentes activités dans ce magnifique parc. Ce jour, l’activité au programme est le kick-sledging, une genre de trottinette, mais sur glace/neige. Autrefois utilisé comme moyen de transport, nos moyens modernes ont relégué cette monture au domaine du loisir. Certaines personnes l’utilise encore l’hiver pour se déplacer, mais les conditions de neige ne sont plus propices pour en faire une habitude.

IMG_5809

Nous amenons les kick-sledges au premier groupe, et ensuite, Aivar m’amène à la maison de sa mère, qui est séparée du parc seulement par une rivière. En hiver, pas besoin d’emprunter les ponts pour rejoindre le parc, la glace est assez robuste pour permettre la traversée d’humains et autres visiteurs. Nous continuons la visite de la propriété, pour découvrir les canoës en bois fabriqué par Aivar pour ses activités non hivernales. Nous prenons un thé, puis il m’explique comment récupérer de l’eau d’un érable. C’est seulement possible à cette période de l’année, pendant quelques semaines. Nous goûtons l’eau, et je n’avais pas bu un tel pur breuvage depuis longtemps. Retour dans la voiture, en direction d’une ferme d’un ami à lui. Endroit privilégié à l’intérieur du parc, le propriétaire, qui parle français, possède quelques animaux comme des vaches, moutons, poules… Il a aussi un potager, une maison d’hôtes avec sauna et lac. Super endroit pour vivre une expérience Estonienne.

Après ça, nous allons retrouver le premier groupe, et nous prenons leur place sur la glace. Enfin, un mélange de neige, eau et glace. La fin de cet hiver est assez doux, et c’est la dernière occasion pour effectuer cette activité, donc les conditions ne sont pas top. Nous progressons à travers des rivières, une prairie inondé, et aussi dans la forêt. L’engin est facile à prendre en main, et au vu des conditions, c’est assez sportif ! Une balade intéressante, où Aivar partage son savoir sur cet endroit qu’il connait depuis toujours. Je suis impatient de retourner dans cet endroit pour faire du canoë !

IMG_5769

Le lendemain, je voulais me reposer, mais le soleil étant de sortie, obligé d’aller en profiter un peu. Je demande à Kristi si elle veut faire une balade, et nous voilà parti en direction de Suurupi avec Maiko. Pendant la marche le long de la plage, je m’extase devant une falaise de trois mètres, et ils me disent “Attends, on va te montrer mieux que ça”. On prends donc la direction de Türisalu, tristement connu pour être un endroit privilégié des jeunes voulant se suicider. En effet, les trente mètres séparant le sommet à la plage semble être un aller sans retour après un saut… J’ai escaladé la falaise à l’aide d’échelles sur son flanc. C’était pas une super idée, mais j’ai eu ma dose d’adrénaline, c’était bon ! Ca y est, je suis fou pour mes amis Estoniens, qui m’amènent ensuite vers une cascade d’eau tranquille, dans le parc de Keila-Joa, où je ne trouve pas trop d’idées pour leur faire peur cette fois.


Ce mois de mars se terminera par un trip en Laponie, dans le pays voisin qu’est la Finlande. A lire bientôt sur Voyagez Votre Vie !

Bilan : 

Nombres de mois : 3
Villes découvertes : 5
Pays visités : 3
Excursions hors Tallinn : 11
Sauna : 3
Connaissances : 40-50
Niveau d’Estonien (de 1 à 10) : 1.5

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s