Norvège : Au pays des Fjords – Partie 3

Pour lire, ou relire la première partie, c’est par ici. La seconde est ici.

Me voila à nouveau seul sur la route, tendant mon pouce, en attendant une belle âme pour m’aider à poursuivre mon aventure. Je rencontre une stoppeuse française qui faisait du bénévolat dans le coin, on se souhaite bonne chance. Je commençais à avoir bien froid, et la seconde personne m’ayant pris sur cette route a eu pitié. Il m’a amené chez lui pour m’offrir un manteau, j’accepte volontiers. Il me propose de manger avec sa famille, mais c’est avec regrets maintenant, que je refuse cette invitation pour pouvoir rejoindre Geiranger dans la soirée. Avoir un “planning”, c’est définitivement pas la meilleure solution pour ce genre de voyage, on rate des opportunités.

IMG_20150716_200004629

Ensuite, une dame m’invite à monter dans sa Tesla toute neuve. J’étais un peu pourri avec la pluie et le manteau aux couleurs trop classes, mais malgré sa voiture de luxe, ça ne pose pas de problèmes. C’est une dame simple, professeur en activités de plein air, qui a choisi d’investir dans une voiture responsable. En Norvège, le gouvernement offre la TVA de 25% pour l’achat d’une voiture électrique ainsi que d’autres avantages comme l’exemption de péages, les parking gratuits, ect… Tesla offre aussi le rechargement électrique, sachant que l’électricité Norvégienne provient beaucoup du renouvelable, c’est sympa ! Elle me parle d’un endroit où camper à côté du fjord de Geiranger. Il y aurai un toit naturel formé par une cavité dans la roche. Il me faut pour l’atteindre, faire une petit randonnée d’une heure, apparemment. J’arrive assez tard à Geiranger, mais je m’engage dans cette randonnée sachant que les journées sont longues ici. C’est le point le plus au nord de mon voyage à presque 500km de la capitale, Oslo.

La marche est assez difficile, mais la vue sur le Fjord est splendide, malgré cette météo chaotique. Je vois finalement l’endroit, où se trouve une petite cabane en bois sans toit, mais en effet, celui naturel fait l’affaire. Je m’engage dans les ronces pour voir ce que ça donne, et finalement, impossible de camper, ça demande trop de travail de déblayage, et il se fait tard. Je redescend un peu la montagne pour retrouver une vrai cabane que j’avais passé un peu plus tôt. Je trouve un endroit pour rentrer à l’intérieur et voilà, j’ai trouvé mon campement pour la nuit, avec vue sur le fjord promise au petit matin ! Joie.

IMG_20150716_215146382_HDR

Le nuit fût assez froide dans cet endroit humide, mais la vue de bon matin m’a déjà fait oublié ce détail. C’est splendide !

IMG_20150716_215617956_HDR

Je refait une randonnée pour la descente avant de rejoindre la route direction le plus loin possible, avec pour destination la Hollande. Des saisonnières polonaises m’amènent en haut de la montagne, où elles travaillent dans un restaurant. C’est un endroit de passage car une route payante amène à une vue surplombant le Fjord de Geiranger. Elles me proposent de laisser mes affaires dans le restaurant et de me laisser monter pour voir la vue, ce que je fait. Je commence à marcher, et une famille me fait monter à bord d’un camping car. Un petit détour qui fait plaisir.

IMG_20150717_092600842_HDR

Je redescend faire du stop, et les filles m’ont laisser un petit déjeuner dans leur salle de pause. Ça fait plaisir ! Je me remets donc à attendre quelqu’un pour continuer la route, et un couple de française en camping car s’arrête. Je vais faire une bonne partie du chemin qui nous séparent d’Oslo avec eux. Ils n’y vont pas, continuant leur trip direction la Suède.
J’atteint difficilement Olso après quelques autres voitures, dont une famille indienne m’ayant laissé rentré avec leur enfant à l’arrière. Ensuite, je rencontre Herman, un jeune Norvégien à qui je vais parler directement dans une station service. Il va en direction de la Suède, et ça m’arrange. Il doit juste aller récupérer un frigo quelque part avant, et je lui propose de l’aider. Finalement, après quelques discussions, je me fait inviter chez lui pour passer la nuit. Sa maison se trouve dans la forêt à 50km au sud d’Olso, plus très loin de la frontière Suèdoise.

IMG_20150717_211754108_HDR

Je me demande bien où il peut m’amener au fur et à mesure de notre avancée dans la forêt, et nous arrivons enfin chez lui. Une jolie maison avec beaucoup d’arbres autour, une belle véranda qu’il a lui même construit, avec un super potager, une serre… bref, un bel endroit ! Céline, sa compagne, arrive un peu plus tard avec leur fille, et je reparle français avec elle lorsqu’on prépare le repas du soir. Ils font beaucoup de choses eux-mêmes, dont une boisson succulente, le kombucha. C’est une boisson acidulée d’origine mongole obtenue grâce à une culture symbiotique de bactéries et de levures dans un milieu sucré… avec beaucoup d’effets thérapeutiques apparemment !

J’ai passé un super moment avec eux, vraiment inspirant, et j’aurais peut-être du rester plus longtemps, les aider dans leurs projets et en apprendre plus sur leur mode vie. Mais c’est comme ça les voyages, parfois, nous ne prenons pas les bonnes décisions. Je suis donc partie direction la Hollande, pour retrouver une amie avec qui j’ai fait le Salkantay Trek au Pérou.

Voilà, la Norvège c’est fini. Ce fût l’un de mes plus beau voyages, et c’est définitivement mon pays préféré en Europe. Il me tarde d’y retourner pour l’explorer un peu plus.

Advertisements

One thought on “Norvège : Au pays des Fjords – Partie 3

  1. Pingback: Laponie : au delà du cercle polaire arctique | Voyagez votre vie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s